Accueil » Produits » Oméga-3 » Oméga-3 de poissons certifiés MSC

Oméga-3 de poissons certifiés MSC

(36 avis client)

Huile de poissons sauvages issus de la pêche durable certifiée MSC contenant un mélange d’acide eicosapentaénoïque (EPA) et d’acide docosahexaénoïque (DHA).

  • Teneur en oméga-3 DHA et EPA > 2380 mg par dose
  • Flacon de 150 mL pour un mois d’utilisation
  • Production respectueuse de l’environnement : pêche durable certifiée MSC
  • Fonction cardiovasculaire, cerveau et vision
  • Taux d’oxydation (TOTOX) extrêmement bas
  • Sans gluten, sans produit laitier, sans soja
VOTRE OPTION

35,00 

Depuis sa création, UNAE s’engage pour créer les compléments alimentaires de la plus haute qualité, en transparence.

Oméga-3 de poisson, qualité brevetée MSC®

UNAE propose une huile de poissons sauvages concentrée en EPA et DHA de haute qualité. Elle bénéficie du label écologique MSC® et affiche un degré de fraîcheur très élevé avec un indice TOTOX proche de zéro.

Une ressource durable

Notre huile MSC® est élaborée à partir de lieu noir (Gadus chalcogrammus), une espèce de poisson vivant dans les eaux du Pacifique Nord. La pêcherie qui en assure la collecte est située dans la mer de Bering, délimitée à l’est par l’Alaska et à l’ouest par la Sibérie, l’une des plus poissonneuses du monde.

Forte d’une histoire de pêche durable de 40 ans, notre pêcherie bénéficie depuis 2005 de l’écolabel Marine Stewardship Council (MSC). La certification étant attribuée pour une période de 5 ans, elle a de nouveau été certifiée en 2010, 2015 et 2020. 

Le label MSC garantit la lutte contre la surpêche, l’absence d’utilisation d’explosifs ou de cyanure surpêche et la mise en œuvre de pratiques permettant le maintien de la structure, de la productivité, de la fonction et de la diversité de l’écosystème dont la pêcherie dépend. Il offre en outre une excellente traçabilité.

Le lieu noir est exclusivement pêché dans la mer du Béring et le golfe d’Alaska.
Le lieu noir est exclusivement pêché dans la mer du Béring et le golfe d’Alaska.

Les produits de la mer qui affichent ce label sont les seuls à garantir l’adhésion à l’ensemble des règles du code de bonne conduite de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en matière de préservation de la biodiversité marine et de pêche écoresponsable.

Des pratiques de pêche sélectives

La pêcherie utilise des chaluts pélagiques pour capturer les poissons. Ces filets, remorqués en pleine eau, se caractérisent par leur caractère plus sélectif. Les prises accessoires, qui correspondent à la capture d’espèces non ciblées, représentent moins de 1 % de la pêche.

Ces pratiques de pêche responsable permettent à la population totale de poissons de notre zone de pêche d’augmenter. Depuis 2014, elle a progressé de 65 % selon les résultats des contrôles effectués par la FAO.

Un organisme de certification indépendant

Le certificat de conformité attestant que notre complément d’oméga-3 répond aux critères d’attribution du label MSC a été établi par MRAG Americas.

Cet organisme indépendant soutient l’utilisation responsable, rationnelle et durable des ressources aquatiques.

Un produit plus pur et plus concentré grâce à la distillation moléculaire

L’huile de lieu noir est naturellement riche en oméga-3 ; elle en contient de l’ordre de 20 à 25 %. Ce poisson se nourrit en effet principalement de krill, des petits crustacés qui en présentent de fortes teneurs.

Pour profiter pleinement des bienfaits des oméga-3, il est cependant nécessaire d’avoir une huile encore plus concentrée en EPA et DHA. Le processus sophistiqué que nous utilisons pour fabriquer notre huile permet d’atteindre ce niveau de qualité. Il repose sur une étape fondamentale de distillation moléculaire réalisée sous vide qui permet de séparer les différentes composantes de l’huile de poisson par évaporation et condensation. En procédant ainsi, on évite le recours aux solvants chimiques et on protège les oméga-3 à longue chaîne qui sont particulièrement sensibles à la chaleur et à la lumière.

Les oméga-3 d’UNAE sont ainsi hautement concentrés. Une seule cuillère à café de 5 mL apporte au moins 2400 mg d’oméga-3. La plupart des lots sont même encore plus concentrés, avec parfois plus de 3000 mg d’oméga-3 par cuillère, dont environ 1500 mg d’EPA et 1100 mg de DHA. Cette dose est comparable à celle fournie par la consommation de 300 g de sardines, l’un des poissons les plus riches en ce précieux nutriment.

La distillation moléculaire va également permettre de garantir une grande pureté de notre produit. Les poissons sont en effet une ressource fragile, sensible à la pollution du milieu marin. Certains contaminants nocifs, tels que les métaux lourds, les dioxines ou les PCB peuvent ainsi se retrouver dans l’huile qui en est extraite. Grâce à notre distillation moléculaire, ces substances toxiques sont complètement éliminées. 

Un procédé de fabrication exigeant

L’élaboration de notre complément alimentaire à partir de la matière première brute exige ainsi un savoir-faire parfaitement maîtrisé. Nous l’avons trouvé au sein d’une entreprise partenaire spécialiste du traitement des lipides en atmosphère protectrice. L’entreprise reçoit l’huile de poisson qui a été extraite des lieux noirs fraîchement pêchés, puis elle procède aux premières analyses pour s’assurer de la qualité du produit.

L’huile est alors soumise au processus de distillation moléculaire. À ce stade, l’EPA et le DHA se trouvent sous forme de triglycérides, le type de lipides qui représentent 95 % des lipides alimentaires ; ils sont donc associés à une molécule de glycérol. Pour pouvoir les concentrer, ils doivent en être séparés puis combinés à de l’éthanol de qualité alimentaire pour former des esters éthyliques. Une fois que la filtration et la concentration ont été effectuées, les acides gras ne vont pas être laissés sous forme d’esters éthyliques. Cette forme n’est en effet pas celle que l’on rencontre dans la nature. Nous procédons à un traitement enzymatique qui va redonner naissance à la forme naturelle des triglycérides, c’est-à-dire à l’association de trois molécules d’oméga-3 à une molécule de glycérol végétal. On obtient ainsi des oméga-3 purs sous leur forme naturelle. Les acides gras qui ont été filtrés – qui ne sont pas des oméga-3 – sont ensuite récupérés et serviront à l’élaboration de biocarburants.

Une étape d’extraction à froid permet enfin d’obtenir la concentration souhaitée du produit final. Les dernières impuretés sont éliminées grâce à une filtration sur charbon actif, connu pour ses propriétés détoxifiantes.

1
Lieu noir d’Alaska pêché dans la mer de Béring respectant le label MSC de pêche durable.
extraction_froid_peche_msc
2
Huile de poisson extraite du foie et des têtes de lieu noir sans utiliser de solvant.
extraction_froid_poisson
3
Huile brute distillée moléculairement pour éliminer les PCB.
extraction_froid_distillation
4
Huile de poisson combinée à de l’éthanol de qualité alimentaire pour obtenir une forme d’ester éthylique.
extraction_froid_ethanol
5
Réestérification en forme naturelle de triglycérides à l’aide du glycérol.
extraction_froid_rtg
6
Distillation flash de l’huile de poisson : les graisses non-oméga-3 deviennent du biodiesel.
extraction_froid_distillation2
7
Extraction à froid exclusive pour produire un concentré d’acides gras oméga-3 à 85 %.
extraction_froid_temp
8
Purification de l’huile de poisson par filtration au charbon actif.
extraction_froid_extraction
9
Mise en bouteille de l’huile sur place pour une fraîcheur maximale.
extraction_froid_bouteille

Pourquoi des triglycérides plutôt que des esters éthyliques ?

De nombreux compléments alimentaires d’oméga-3 contiennent des esters éthyliques d’acides gras et non des triglycérides. La raison ? L’étape enzymatique qui permet de revenir à la forme triglycérides est nettement plus coûteuse. Elle est cependant la garante d’une efficacité optimale. Une étude a mis en évidence une biodisponibilité de 124 % de l’EPA et du DHA sous forme de triglycérides réestérifiés, en comparaison avec l’huile de poisson. Les formes d’esters éthyliques présentaient une biodisponibilité inférieure, de 73 %.

La biodisponibilité des triglycérides réestérifiés (rTG) est supérieure à celle de l’huile de foie de morue (CLO) et des esters éthyliques (EE).
La biodisponibilité des triglycérides réestérifiés (rTG) est supérieure à celle de l’huile de foie de morue (CLO) et des esters éthyliques (EE).

Notre complément alimentaire d’oméga-3 affiche une teneur remarquable en triglycérides. Ils représentent en effet plus de 90 % des lipides du produit.

Type de glycérides Valeur
Triglycérides 92 %
Diglycérides 7 %
Monoglycérides <1 %

Un degré de fraîcheur optimal

Nos oméga-3 MSC® se démarquent par un degré de fraîcheur qui n’a que peu d’équivalents sur le marché. Ils possèdent en effet un indice TOTOX très bas, le critère qui reflète le niveau d’oxydation, très bas.

Il n’est pas rare que certains de nos lots présentent un indice d’oxydation inférieur à 2 pour chaque bouteille d’oméga-3 UNAE.

Cette fraîcheur se traduit par :

  • Une plus grande stabilité du produit dans le temps,
  • Moins d’éructations après la prise,
  • Un goût et une odeur agréables.

L’indice TOTOX, témoin de la fraîcheur d’une huile

L’indice TOTOX est une mesure de l’oxydation de l’huile, c’est-à-dire de son vieillissement. Une huile oxydée perd non seulement ses bienfaits, mais devient également toxique.

Par exemple, une huile que vous faites chauffer trop longtemps dans une poêle a un indice TOTOX élevé et devient mauvaise pour la santé.

L’indice TOTOX est calculé en multipliant par deux l’indice de peroxyde (qui mesure les premiers produits d’oxydation à se former dans les huiles) et en y ajoutant l’indice d’anisidine (qui mesure les produits secondaires d’oxydation).

Il s’agit de la mesure la plus rigoureuse pour déterminer la fraîcheur d’une huile.

L’indice TOTOX tient compte des différents produits de l’oxydation des huiles
L’indice TOTOX tient compte des différents produits de l’oxydation des huiles

La plupart des produits commercialisés présentent un degré élevé d’oxydation

Les analyses faites par les chercheurs indépendants sur les compléments alimentaires d’acides gras oméga-3 disponibles sur le marché ont montré que beaucoup de ces produits sont très fortement oxydés, avec un indice TOTOX moyen constaté de 23,8. L’indice TOTOX dépasse parfois 26, le seuil à partir duquel une huile devient nocive d’après les standards de la GOED (Global Organization for EPA and DHA Omega-3s). Ces niveaux d’oxydation sont équivalents à ceux obtenus en chauffant de l’huile à plus de 200 °C pendant 30 minutes.

Selon de nombreux experts, cette mauvaise qualité des produits expliquerait les faibles bénéfices des acides gras oméga-3 observés lors de certaines études scientifiques, comparativement au poisson frais.

Les raisons conduisant à cet état d’oxydation avancé sont multiples :

  • pour éliminer les métaux lourds et les polluants, l’huile subit un échauffement qui l’endommage de manière irréversible ;
  • l’exposition du produit à l’oxygène de l’air, autant lors du processus de fabrication qu’après conditionnement, participe également à son oxydation ;
  • pendant le transport, les acides gras sont exposés à la chaleur ce qui achève d’endommager le produit.
Conteneurs_frigorifiques

Un processus de fabrication, de conditionnement et de stockage optimisé pour assurer la fraîcheur de nos oméga-3

Pour garantir un TOTOX très bas jusqu’au consommateur, le laboratoire UNAE utilise un processus de filtration exclusif qui permet d’éliminer les polluants à très basse température.

Lors de la mise en bouteille, l’oxygène est chassé des flacons avec de l’azote afin de bloquer le rancissement de l’huile.

Le choix d’un contenant de 150 mL plutôt que d’une grande bouteille évite d’avoir à conserver le produit trop longtemps après ouverture.

Pendant le transport, les oméga-3 sont ensuite placés dans des containers entourés d’azote liquide, avant d’être stockés dans nos entrepôts loin de toute source de chaleur.

Évolution de l’oxydation des oméga-3 en bouteille UNAE après ouverture

Les analyses réalisées sur nos oméga-3 en bouteille démontrent des niveaux d’oxydation particulièrement bas pendant toute la durée d’utilisation du produit.

L’image ci-dessous montre l’évolution de l’indice d’oxydation TOTOX dans des conditions réelles d’utilisation, avec un produit équivalent stocké au réfrigérateur après ouverture puis ouvert chaque jour et laissé à l’air libre pendant quelques minutes.

On constate que le niveau d’oxydation reste très bas pendant la durée de vie normale d’une bouteille, soit un mois. Ce niveau de fraîcheur est exclusif sur une huile de poisson, il est difficile de l’obtenir avec des oméga-3 en gélules.

En effet, lors de la fabrication de gélules, l’insertion de l’huile rend très facile l’introduction d’oxygène, ce qui peut alors amorcer le processus d’oxydation.

Pureté de nos oméga-3

Notre complément alimentaire répond aux standards de qualité les plus élevés. Les méthodes de purification utilisées garantissent l’élimination des contaminants (arsenic, cadmium, plomb, PCBs, microbes…), comme en attestent les analyses du lot en cours :

Type de glycérides Valeur
PCBs <0,01 mg/kg
Dioxines de type PCBs <0,01 pg/g
Dioxines et furanes chlorés (PCDD/F) 0,12 pg/g
Dioxines totales 0,13 pg/g
PAH : benzo(a)pyrène Conforme (2 ppm max)
PAH : somme de benzo(a)pyrène, benz(a)anthracène, benzo(b)fluorathène et chrysène Conforme (10 ppm max)
Plomb <0,05 mg/kg
Cadmium <0,05 mg/kg
Mercure <0,05 mg/kg
Arsenic <0,01 mg/kg
Microbiologie Valeur
Nombre total de germes  <10 cfu/g
Levures  <10 cfu/g
Moisissures  <10 cfu/g
Escherichia coli Négatif/10 g
Salmonella Négatif/10 g
Pseudomonas aeruginosa Négatif/1 g
Staphylococcus Négatif/10 g
Bactéries gram négative tolérantes à la bile <100 cfu/g

Huile essentielle de citron, qualité SunPure®

Nous avons choisi de parfumer délicatement nos oméga-3 avec l’huile essentielle de citron SunPure®, qui se marie parfaitement à leur saveur marine.

Analyse de la qualité

Un laboratoire indépendant a réalisé différentes mesures pour évaluer la pureté de l’huile essentielle de citron SunPure®, dont voici les résultats :

Paramètre Résultat Valeur attendue
% d’aldéhyde sous forme de citryl 11,29 % Comprise entre 10 et 11,5 %
Profil de chromatographie en phase gazeuse Conforme Conforme
Indice de réfraction à 20 °C 1,4787 1,4730- 1,4830
Apparence Conforme Conforme
Saveur Conforme Conforme
Odeur Conforme Conforme
Gravité spécifique 0,8664 0, 8520-0,8820

SunPure® est garantie sans allergène, végan, kasher et halal. Elle n’est pas élaborée à partir d’OGM.

Un puissant conservateur

Outre son goût, cet ingrédient actif riche en limonène et β-pinène joue un rôle essentiel dans la stabilité du produit dans le temps. Il permet en effet de lutter contre la peroxydation des lipides tout en limitant le risque de contamination microbienne.

L’huile essentielle de citron possède une efficacité comparable au BHT, un conservateur chimique, pour contrer l’oxydation des lipides
L’huile essentielle de citron possède une efficacité comparable au BHT, un conservateur chimique, pour contrer l’oxydation des lipides

En dépit de l’importance pour la santé des oméga 3, les déficits sont fréquents. Plus de 8 français sur 10 manqueraient en effet d’apports en EPA et DHA, deux acides gras polyinsaturés à longue chaîne présents dans les poissons gras. Une supplémentation avec des oméga-3 de qualité peut pallier à ce manque et contribuer à notre équilibre cardiovasculaire, cérébral et visuel.

Pourquoi se supplémenter en oméga-3 DHA et EPA ?

Le DHA et l’EPA sont principalement fournis par l’alimentation, mais présents dans un nombre limité de produits. En raison de leur importance pour notre organisme, les autorités de santé ont émis des recommandations spécifiques à ces nutriments. 

Les apports nutritionnels conseillés sont ainsi fixés à 125mg par jour de DHA pour les enfants de 3 à 9 ans, et 250mg par jour à partir de 10 ans. Les apports en DHA et EPA cumulés devraient atteindre 250mg par jour pour les enfants de 3 à 9 ans, et 500mg au-delà de cette tranche d’âge.

Les sources alimentaires d’EPA et DHA

Ces oméga-3 sont rencontrés spécifiquement dans les aliments d’origine animale. Les meilleures sources sont les produits de la mer, tout particulièrement les huiles de poisson.

L’huile de foie de morue apporte par exemple 11,4g de DHA et 8,39g d’EPA pour 100g de produit. Les œufs de poisson en contiennent également des quantités importantes, avec 1,91g de DHA et 0,66g d’EPA dans 100 g d’œufs de truite.

Les espèces de poissons gras comme la sardine, le maquereau, le saumon et le hareng sont plus riches en DHA et EPA que les espèces de poissons maigres. La viande, les produits laitiers et les œufs en contiennent une quantité bien moindre.

Certains éleveurs enrichissent l’alimentation des leurs animaux en oméga-3 pour en augmenter la quantité dans le produit final.

Les meilleures sources de DHA et EPA sont les produits de la mer

Les apports en DHA et EPA sont insuffisants pour une large proportion de la population

En 2015, l’ANSES a publié les résultats d’une étude évaluant les apports réels des Français par rapport aux recommandations officielles. Les données révèlent que 85% des adultes sont en dessous de ce seuil pour le DHA (apports moyens de 137mg), et 89% pour les apports cumulés en DHA et EPA (137mg + 101mg).

Pour les enfants, la situation n’est pas meilleure : 82% des 3 à 9 ans ont des apports en DHA insuffisants et 89% sont en déficits d’apports cumulés en DHA et EPA.

Notre organisme ne peut pas fabriquer le DHA et l’EPA en quantité suffisante

Le DHA et l’EPA ne sont pas considérés comme des nutriments essentiels dans la mesure où notre organisme est en théorie capable de les produire de façon autonome, à partir d’un autre oméga-3, l’acide alpha-linolénique (ALA). Cet acide gras est obtenu à partir de sources végétales comme l’huile de colza ou l’huile de noix.

Après ingestion, il subit une série de transformations chimiques qui donnent naissance au DHA et à l’EPA. La chaîne d’atomes de carbone qui constitue la base de leur structure s’allonge : on parle d’acide gras polyinsaturés à longue chaîne.

Il peut sembler naturel de conclure que disposer d’apports satisfaisants en ALA suffit pour combler nos besoins en DHA et EPA. Cette conversion est en réalité peu efficace et dépend de différents paramètres.

L’EPA et le DHA peuvent être synthétisé à partir de l’ALA

Une conversion plus efficace chez les femmes que chez les hommes

La conversion de l’ALA en DHA et EPA est plus efficace chez les femmes, sans doute en raison de l’action des œstrogènes, les hormones féminines. Suite à l’administration de 700mg d’ALA, l’organisme de jeunes hommes transforme 7,9% de celui-ci en EPA et 0% en DHA. Chez les jeunes femmes, ces taux atteignent respectivement 21% et 9%.

Les aliments industriels sont souvent riche en oméga-6

Trop d’oméga-6 nuisent à la transformation de l’ALA en DHA/EPA

L’efficacité de la conversion dépend également de la quantité d’oméga-6 présente dans l’alimentation. Cette autre famille d’acides gras essentiels est souvent excédentaire dans notre mode d’alimentation occidental, car ils sont présents dans bon nombre de produits industriels.

Les oméga-3 et oméga-6 se trouvent en compétition pour accéder aux enzymes qui assurent leur transformation. Par exemple, l’enzyme qui représente le facteur limitant de la conversion de l’ALA en DHA est la delta-6 désaturase. Même si elle possède une plus grande affinité pour l’ALA, la présence en excès d’oméga-6 la mobilise, et réduit la quantité de DHA produite. Il est ainsi important de viser un ratio oméga-6/oméga-3 de 1:1 à 4:1.

Face aux difficultés pour maîtriser cette conversion des oméga-3, il est plus indiqué d’opter pour une supplémentation en DHA et EPA plutôt qu’en ALA.

Que penser des acides gras oméga-3 EPA et DHA extraits d’algues ?

Opter pour une supplémentation en DHA et EPA impose de recourir à un produit d’origine animale, incompatible avec un régime alimentaire végétalien. Depuis quelques années, des compléments alimentaires de DHA et d’EPA extraits d’algues cultivées en laboratoire sont apparus sur le marché.

L’idée est séduisante, mais ces produits souffrent de plusieurs problèmes : le processus d’extraction mis en œuvre à ce jour aboutit toujours à une oxydation importante, souvent à la limite de la valeur maximale fixée par la GOED. De plus, leur prix à apport égal en EPA et DHA est 3 à 4 fois plus élevé que les produits classiques. Si la boîte pour un mois ne dépasse que rarement la trentaine d’euros, c’est parce que les quantités contenues dans les gélules sont 3 à 4 fois inférieures à ce qu’on rencontre dans un produit extrait du poisson.

Ces compléments alimentaires sont donc loin d’être idéaux et même s’il est probable qu’ils apportent plus de bienfaits qu’une absence totale de supplémentation, ils seraient bien moins intéressants que les oméga-3 du poisson.

algues
Les oméga-3 issus du krill coûtent plus cher que les huiles de poisson.

Les compléments alimentaires élaborés à partir du krill représentent-ils une alternative idéale ?

Des compléments alimentaires à base de krill sont également proposés comme source alternative d’oméga-3. Leur atout principal réside dans leur teneur en astaxanthine, un caroténoïde retrouvé dans cette petite crevette qui lui confère sa couleur orangée. L’astaxanthine possède en effet des propriétés antioxydantes intéressantes pour stabiliser les graisses. Les gélules d’huile de krill ont donc souvent un indice TOTOX bas. Elles ne renferment cependant que de très faibles quantités d’oméga-3, ce qui limite leur intérêt.

Les acides gras qu’elles contiennent se trouvent sous forme phospholipidique, qui serait la « vraie forme naturelle » selon les promoteurs de ces produits. Dans le poisson, la majorité des oméga-3 est en réalité présente sous forme de triglycérides.

Les études ayant conclu à la supériorité des oméga-3 du krill ne les ont pas comparés à des oméga-3 issus de poisson faiblement oxydés. Concrètement, les oméga-3 du krill sont aussi efficaces que des oméga-3 de poisson à TOTOX bas à dosage égal, mais ils coûtent nettement plus cher.

Le krill est enfin une ressource marine importante pour la biodiversité et de nombreuses associations dénoncent la nocivité de sa pêche pour l’environnement.

Les bienfaits de la supplémentation en oméga-3

Le DHA et l’EPA remplissent de nombreuses fonctions dans notre organisme. Ils sont utilisés comme source d’énergie par nos cellules et entrent dans la constitution des membranes qui les entourent, améliorant notamment leur fluidité.

Ces deux acides gras modulent l’activité de certaines protéines qui y sont enchâssées, comme les canaux assurant le passage des ions (sodium, potassium…). Ils jouent également le rôle de facteurs de transcription orientant l’expression des gènes. Ils servent enfin de précurseurs pour la formation de messagers comme les protectines, les résolvines ou les marésines.

Grâce à ces actions, ils exerceraient de nombreux bienfaits sur la santé.

role_omega3
La présence de DHA confère des propriétés spécifiques aux membranes des cellules

L’importance du DHA pour le cerveau et la vision

Le DHA est l’acide gras polyinsaturé le plus abondant du cerveau : il y est au moins 50 fois plus présent que l’EPA et 200 fois plus que l’ALA. Il représente 10 à 15% de l’ensemble des acides gras présents dans l’organe, soit environ 5g du cerveau chez l’adulte. La matière grise du cortex cérébral en est particulièrement riche.

La rétine de l’œil abrite également une forte concentration de DHA, notamment au niveau des bâtonnets, l’un des deux types de cellules photoréceptrices. Sa structure particulière facilite les changements de forme induits par le signal lumineux.

Le DHA contribue ainsi au maintien des fonctions normales cérébrales et de la vision, à condition d’en consommer au moins 250mg par jour.

Des nutriments essentiels pour le développement du bébé

Les oméga-3 contribuent au développement normal du cerveau et des yeux du fœtus et des enfants allaités par leur mère si et seulement s’ils apportent au moins 200 mg de DHA par jour.

L’acide gras s’accumule en grande quantité dans le cerveau du bébé à naître, tout particulièrement au cours des 5 dernières semaines de grossesse. L’organisme maternel lui transfert massivement, ce qui entraîne une chute de sa concentration sanguine d’environ 50%. Les femmes enceintes sont ainsi très vulnérables face au déficit, d’autant qu’elles ont tendance à réduire leur consommation de poisson par crainte des produits contaminants comme le méthylmercure.

Après la naissance, les besoins en DHA restent élevés chez le bébé. Le lait maternel contient naturellement du DHA pour subvenir à ses besoins, à conditions que la mère dispose elle-même d’apports suffisants.

baby
La supplémentation en oméga -3 améliorerait la qualité du lait maternel.

La supplémentation en DHA améliorerait la teneur du lait maternel

La supplémentation de la femme allaitante en DHA serait ainsi un moyen d’augmenter la qualité de son lait.

Une étude a rassemblé 89 mères qui ont reçu, 4 à 6 semaines après leur accouchement, une supplémentation de 200 ou 400 mg de DHA ou un placebo pendant 6 semaines.

La quantité de cet acide gras a augmenté dans le sang des femmes supplémentées (de 71 et 101% respectivement pour chaque dose) et dans leur lait (de 50 et 123% respectivement).

Les oméga-3 aident à normaliser le taux de triglycérides

La supplémentation en oméga-3 peut par ailleurs contribuer à maintenir un taux de triglycérides dans la norme. L’EFSA estime que pour bénéficier de cet effet, la dose doit être d’au moins 2g de DHA et d’EPA par jour (ou 2g de DHA).

Les triglycérides proviennent des matières grasses que nous consommons et sont également produits par l’organisme. Ils servent à stocker l’énergie, quand nos apports alimentaires dépassent nos besoins.

Le foie fabrique les triglycérides en prélevant des acides gras qui circulent dans le sang. Une grande partie de ceux-ci provient du tissu graisseux qui les relargue en cas d’inflammation. Les oméga-3 limitent la synthèse des triglycérides et réduisent la production des VLDL, les lipoprotéines chargées de transporter les triglycérides dans le sang.

Les effets des oméga-3 sur la pression sanguine

Le DHA et l’EPA contribuent par ailleurs au maintien d’une pression sanguine normale chez les adultes.

Une analyse de 20 essais cliniques a mis en évidence une réduction de 3,8mmHg de la pression sanguine systolique (phase de contraction du cœur) avec la prise d’EPA et de 3,1mmHg chez les personnes présentant une dyslipidémie.

Ces bienfaits pourraient notamment s’expliquer par l’action positive de ces oméga-3 sur le fonctionnement des vaisseaux sanguins. Une supplémentation de 3g de DHA ou d’EPA pendant 7 semaines conduit à une amélioration de la compliance artérielle.

Celle-ci correspond à la capacité des vaisseaux sanguins à se dilater sous l’effet de la pression exercée par le flux sanguin.

L’EFSA précise que les effets sur la pression sanguine s’observent pour de fortes doses d’oméga-3, d’au moins 3g de DHA et d’EPA

Les oméga-3 participent au maintien d'une pression artérielle normale.

Quelle dose d’oméga-3 prendre au quotidien ?

Pour entretenir sa santé et profiter des effets bénéfiques des oméga-3, une personne en bonne santé pourrait prendre une dose d’au moins 1000mg de DHA et d’EPA cumulés par jour.

La plupart des études scientifiques montrent que les bienfaits pour la santé des oméga-3 dépendent de la dose utilisée et seraient d’autant plus présents que cette dernière est importante.

Les autorités sanitaires européennes indiquent que la supplémentation en oméga-3 ne doit pas dépasser 5g par jour, en cumulant les apports en DHA et EPA.

Les effets indésirables de la supplémentation en oméga-3

La supplémentation en oméga-3 est considérée comme sûre lorsqu’on respecte les recommandations précédentes.

Elle peut toutefois provoquer des effets indésirables légers comme une mauvaise haleine, des éructations et un inconfort au niveau de l’estomac, des nausées ou diarrhées. Un moyen de limiter les régurgitations consiste à prendre le complément alimentaire au début d’un repas.

Ingrédients

Huile concentrée de lieu noir sauvage du Pacifique Nord issu de la pêche durable (poisson), huile essentielle de citron, antioxydant : extraits riches en tocophérols naturels.

Une cuillère à café équivaut à 6 à 10 gélules d’un produit classique.

Pour une cuillère à café (5 mL) :

Ingrédients Apports journaliers Valeur nutritionnelle de référence
Oméga-3
– dont acide eicosapentaénoïque (EPA)
– dont acide docosahexaénoïque (DHA)
2380 mg
1440 mg
940 mg
N/A

Conseils d’utilisation

Prendre une dose par jour ou une cuillère à café (5 mL) au cours d’un repas. A conserver au réfrigérateur après ouverture pour limiter l’oxydation

Précautions d’emploi

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Les compléments alimentaires ne peuvent être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré et d’un mode de vie sain. Tenir hors de portée des jeunes enfants. Déconseillé aux enfants de moins de 3 ans.

36 avis pour Oméga-3 de poissons certifiés MSC

  1. Sophie D. (client confirmé)

    Le meilleur des Oméga 3 déjà essayé. Le parfait dosage du citron fait oublier la présence du poisson! Et ma peau a, dés le début du flacon, été nettement améliorée et m’a offert un confort inattendu.

  2. Jonathan S. (client confirmé)

    J’avais peur que le goût soit pas bon et non un super goût de citron bien frais , je recommande

  3. Chantal B. (client confirmé)

    Je le prends depuis 2 semaines donc pas assez de recul pour trouver une amélioration.

  4. Marjolaine P. (client confirmé)

    Bonjour,
    Ces Omega-3 liquides sont vraiment facile à digérer. Le goût de citron est très agréable et masque presque entièrement celui du poisson. Félicitations pour ce produit, fabriqué avec sérieux et engagement.

  5. Maryline R. (client confirmé)

    Je ne peux hélas donner un avis favorable sur ce produit puisque je n’aurais pas l’occasion de le tester, car la difficulté à l’ouvrir a été quasiment impossible, et que le flacon s’est brisé après que je me sois coupée.

  6. cyril g. (client confirmé)

    Pas facile de se rendre compte des effets spécifiques mais dans l’ensemble amélioration de la sensation de bien être , sommeil facilité et , comme je l’avais lu dans un avis , dans mon cas aussi, depuis la prise d’omega-3, je me souviens de mes rêves.

  7. Alain A. (client confirmé)

    Je suis culturiste et convaincu, depuis plusieurs années, de la nécessité de se supplémenter en oméga 3.
    J’en ai testé des tas ! J’avais conservé ceux de Nutripure et Nutrimuscle (Totox <=2) avec de bons résultats et, par curiosité, ai essayé celui de UNAE. En fin de flacon, je constate qu’il ne m'a rien apporté de + ou de – que ceux précédemment cités si ce n'est un prix plus élevé et la satisfaction de contribuer un peu à une meilleure planète.

  8. brigitte E. (client confirmé)

    Au bout de 3 semaines de traitement OMEGA 3, je trouvais que je dormais mieux, et que j’arrive à me rendormir facilement alors qu’avant je mettais 2 heures avant de pouvoir le faire. J’ai donc été regarder sur google pour voir si cela ne faisait pas dormir, car rien n’est indiqué dans se sens dans l’information UNAE, et j’ai eu l’agréable surprise de constater que oui. Des études effectuées avec des enfants et des adultes ont démontré que consommer plus d’oméga 3 augmentent la durée et la qualité du sommeil. Ce qui est mon cas. Ne consommant ni café, ni thé, j’ai constaté cependant que le produit pris le matin, me donnait aussi sommeil la journée. Jai donc décidé, à partir de ce soir, de le prendre plutôt en me couchant pour éviter la somnolence et voir si c’est mieux sur le soir que le matin. Sinon, moi qui ne peut avaler aucune gélule ou pilule, la forme liquide me convient parfaitement bien, et le gout en plus n’est pas mauvais puisque citronné. Sinon pour l’instant, je n’ai pas remarqué d’autres bienfaits car un peu cours sur un mois. A voir d’ici, 3 mois.

  9. Philippe L. (client confirmé)

    Première commande chez vous sur les conseil d’un collègue qui s’est réorienté vers la nutrition, sport et sommeil.
    est-ce un hasard ? je prends un traitement pour la tension avec des résultats fluctuants jusqu’à présent, dernier rendez-vous chez mon médecin après quasi un mois de ce produit, 12.8 de tension un vrai jeune homme (j’ai 55 ans) je recommande ce produit et ce laboratoire pour ses valeurs.
    Philippe Angers (49)

  10. Elisabeth C. (client confirmé)

    Peau moins sèche, cheveux aussi et plus épais, transit amélioré… c’est vrai que j’ai essayé d’autres produits en mm temps (Essentiel et Omnimag), mais quand même je pense que Oméga 3 y est vraiment pour quelque chose. En plus contrairement à d’autres oméga 3 de poisson que je prenais avant, le goût est carrément agréable, et moi qui déteste les gélules, la formule liquide est parfaite. Je prends les gouttes de vit D en mm temps, 1er rituel du matin, même avec un petit déjeuner sucré, ça passe sans aucun problème !

  11. EVELYNE B. (client confirmé)

    Je craignais le goût de poisson dans le produit mais miracle ce produit au gout citronné est très facile à prendre et ne laisse absolument pas d’arrière goût de poisson ! je le recommande donc au vu de la qualité des produits UNAE et le privilégie à toute autre marque . Si la crainte d un gout de poisson vous fait hésiter vous pouvez le prendre sans crainte. J’en ai été la première surprise.

  12. Martial T. (client confirmé)

    Bonjour,

    tout dans cet Oméga 3 définit un très bon produit (matière première, traçabilité, origine).
    Ce qui, encore une fois, est rare dans le contexte de la micro nutrition.
    Notamment la pêche durable MSC et le niveau d’oxydation très bas qui sont à l’origine du produit et lui confèrent deux énormes atouts.

    Qui plus est, aucun goût ou odeur désagréable ne se dégage de cet Oméga 3.

    Je vous le recommande.

  13. Catherine C. (client confirmé)

    Le complément idéal, très facile et agréable à prendre, sans effet indésirable, et un très bon indice Totox. Pour l’efficacité, difficile de faire la part des choses car je l’ai pris en même temps qu’Elite, mais il ne peut être que bénéfique de se supplémenter en oméga 3 de qualité.

  14. charles l. (client confirmé)

    Super

    Ultra efficace

  15. Aïdée G. (client confirmé)

    Acheté pour mon conjoint qui déteste tous les poissons et fruits de mers. Le goût citronné passe super bien, aucune remontée gastrique! En effet secondaire plutôt surprenant, mon conjoint (très mauvais dormeur) s’est mis à rêver la nuit pour la première fois depuis des années. On peut dire que c’est efficace!

  16. Roger B. (client confirmé)

    Excellent produit parfaitement digeste contrairement à celui d’autres labos que j’ai testé par radiesthésie. J’en ai quand même acheté un qui m’a causé des lourdeurs à l’estomac au bout de quelques jours ! j’ai ensuite testé celui d’UNAE et là j’ai vu la différence, puis j’ai compris après avoir lu le descriptif.
    Au bout de quelques jours de prise les quelques petites douleurs qui subsistaient au niveau des deux pouces (arthrose) ont disparu. Je prends également la multivitamine ELITE.
    Roger

  17. Olivier et Caroline D. (client confirmé)

    Bonjour,
    Je suis vraiment très satisfaite de vos produits et de la prise en charge des commandes, de la communication. Vraiment je vous encourage car c’est vraiment du très bon travail que vous effectuez tous. Bonne continuation

  18. Samira G. (client confirmé)

    Bonjour,

    Je suis très satisfaite des produits et me sens beaucoup mieux au quotidien.

    Bien cordialement,

  19. Jonathan G. (client confirmé)

    La qualité des Oméga 3 UNAE est absolue , le gout est délicieux et légèrement citronné , même les enfants peuvent en prendre sans avoir a craindre un arrière gout leur fessant faire la grimace c’est dire de la grande qualité du produit !

    Indice totox le plus bas du marcher , poisson sauvage , concentration en OMEGA 3 optimal , label msc , gout délicieux , la concurrence peut aller ce rhabiller !

    Merci UNAE !

  20. Stéphanie D. (client confirmé)

    Pour l’instant, je ne trouve pas d’effet positif quant à une amélioration sur ma mémoire et ma concentration après un mois et demi environ de prise du produit, malgré une nourriture équilibrée et une bonne hygiène de vie. Quant au goût, comme les autres clients le remarquent, le goût citron est agréable.
    Peut-être est-il nécessaire de faire une cure beaucoup plus longue ou continue ?

  21. Sébastien H. (client confirmé)

    Je l’utilise les jour off où je ne consomme pas de poisson gras. Taux de totox incroyable, l’huile essentielle de citron n’est pas indispensable de mon point de vue et aucune remontée gastrique. Pour ceux qui ont du mal à avaler les ogives de 45 magnum comme moi, la cuillère semble avoir son intérêt. Pour les effets, c’est très compliqué de se prenoncer donc à vous de voir. Ça reste à mon sens du préventif anti inflammatoire. J’adhère à 200% à la charte de unae et à ses valeurs. Bravo pour la qualité !

  22. Colette F. (client confirmé)

    Le goût est très agréable et je continuerai à vous en commander. Je vous mets la note de 5/5. Cordialement,

  23. Ines H. (client confirmé)

    J’ai confiance aux produits du laboratoire UNAE et je suis certaine que cette prise d’OMEGA 3 me fait un bien immense. Et le goût est tellement agréable ! Je ne sens pas du tout l’odeur du poisson grâce à la saveur citronnée qui prend bien le dessus . Je le prends à la cuillère !! Super produit

  24. Valérie W. (client confirmé)

    Bonjour,

    Sur les recommandations de ma Thérapeuthe je prends maintenant de l’omega3 et vitamine d3 sous forme « d’huile » et je confirme avec grand plaisir que ce sont vraiment de très bons produits.

    Félicitations pour vos engagements et longue vie à vous tous.

  25. Okan E. (client confirmé)

    Bonjour, j’ai déjà commandé le sirop d’oméga 3 je le trouve agréable à l’utilisation j’en suis très satisfaite ça remplace mes anciennes gélules très grosses à avaler… oui la vitamine D pour mon fils. Je suis toujours aussi rassurée à utiliser des compléments alimentaires chez UNAE !

  26. ELWANN L. (client confirmé)

    Délai d’apprivionnement, qualité du produit, prix adapté: il n’y a pas mieux. J’ai pour le moment acheter que des omega 3 et j’en suis des plus satisfaits. Rien de mieux sur le marché francophone selon moi.
    En vous remerciant.

  27. Nicole B. (client confirmé)

    Bonjour,
    J’ai acheté ce produit pour mon mari qui déteste prendre des gélules. Comme, il est difficile, j’appréhendais un peu pour le goût mais aucun souci, il apprécie ce produit.
    Merci pour cette source d’méga3 facile à prendre.

  28. Rémy B. (client confirmé)

    J’ai pris les multivitamines essentiel , les oméga 3 , le magnésium , la mélatonine , et franchement je ne suis pas déçu de la qualité des produits rien à voir avec les autres sites , ils font tous effets dès les premières prises , les oméga 3 avec se bon goût citronné pour que le produit s’oxyde moins vite et juste parfait, rien à dire je continuerai à acheter sur votre site dorénavant merci Emilie , Julien et toute son équipe , longue vie à UNAE

  29. Raphael P. (client confirmé)

    Le produit est frais en bouche, pas désagréable à prendre. J’ai toujours mes tendinites avec peut être une atténuation mais à combiner avec la kinésithérapie suivie Actuellement . En attente de retour sur une plus longue expérience
    Cordialement

  30. Nadine L. (client confirmé)

    Franchement, j ai tjs une petite répulsion avec les Omega 3 sous forme d une bouteille d huile et bien dans ce cas c est parfait ! Odeur et consistance c’est vraiment du bonheur et cela fait du bien au moral ! Produit de qualité , pas d excipient et goût tout à fait correct . Digestion parfaite ?
    J y ajoute mes gouttes de vit D et hop la journée démarre bien ?

  31. Sultane C. (client confirmé)

    J’ai trouvé le goût de l’Omega 3 de UNAE très agréable et très digeste comparé aux gélules d’Omega 3 que je prenais auparavant. J’adopte définitivement tous vos produits et je les recommande à mes copines. Merci.

  32. Solange N. (client confirmé)

    Bonjour Émilie, je suis très touchée du soin que vous prenez de contacter personnellement vos clients. Je le trouve très agréable à prendre, un très léger goût de poisson, frais citronné, j’aime beaucoup la forme liquide sans gélule. Je ne le prends que depuis 3 semaines et je sais qu’il est indispensable pour mon organisme vieillissant, donc j’y serai fidèle. Quel bonheur de pouvoir se supplémenter en toute confiance! chaleureuses pensées et réussite à tout l’équipe!

  33. Xavier C. (client confirmé)

    Pour avoir déjà testé un complément d’oméga 3 liquide, j’étais sceptique sur le goût. J’avais même dû passer sur un complément sous forme de gélules tellement le goût pouvait être dur par moment.
    Je me suis laissé tenter, en voyant les commentaires sur le goût citronné. Eh ben, c’est une agréable surprise, effectivement le goût citronné apporte une fraîcheur inattendue et ça passe tout seul. Rajouter à cela, un taux d’EPA et DHA de très bonne facture, un produit eco responsable. Que demander de plus ?

  34. Natalya S. (client confirmé)

    Agréablement étonnée du goût (un soupçon de citron qui amène le coup de fraicheur) !
    Une seule cuillère à café (je prenais 3 grosses gélules auparavant ) .. pour avoir les mêmes doses .
    Hâte de commencer mon produit Elite (très mal aux articulations depuis deux mois). J’ai arrêtée mes compléments de chondroïtine et glucosamine que je prenais depuis 10 ans et les douleurs sont revenues.
    Alors je vais tester Elite et voir si la promesse est bien là…mais j’ai toute confiance au formulateur (Mr VENESSON).
    Je reviendrai déposer un autre commentaire de mes résultats. Merci pour votre travail !
    Cdt
    Natalya S.

  35. Lilia a. (client confirmé)

    J’ai commencé les oméga-3 il y a 2 jours et là : bonne surprise lors de la prise ! J’avais peur que cela ait un goût désagréable de poisson, hey bien pas du tout : ça a le goût de citron et c’est plutôt doux. (Intérieurement j’ai remercié Emilie et Julien Venesson)
    Je n’ai pas assez de recul sur les effets mais, en réalité, je ne me pose pas la question. Je prends déjà 2 compléments de chez UNAE, qui ont fait leurs preuves, donc je n’ai aucun doute pour celui-là.

  36. Sylvie B. (client confirmé)

    Difficile de se rendre compte des résultats quand on prend divers produits variés mais, comme pour toutes les formules Unae :
    1 des meilleurs Oméga 3 si l’on tient compte de l’exigeance :
    COMPOSITION
    CONSERVATION de l’effet
    ORIGINE
    – prendre le temps de lire le descriptif et détails du produit -instructif
    Y’a pas photo, quand on « met ses sous », de toute façon, on les accumule et c’est mieux du coup quand il y a de réelles chances que ce soient de VRAIS produits sans nocivité et potentiellement efficaces, pour moi c’est clair… !

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Quand et comment prendre vos oméga-3 de poissons sauvages issus de la pêche durable ?

Nous conseillons de prendre les oméga-3 au cours d’un repas pour maximiser l’absorption intestinale. Il convient de prendre une cuillère à café par jour, soit environ 5mL.

Combien de temps dois-je prendre des oméga-3 en supplément ?

Tous nos produits sont formulés pour pouvoir être pris toute l’année sans interruption. Si toutefois vous souhaitez seulement les consommer de manière ponctuelle, nous conseillons de les utiliser au moins trois mois pour laisser le temps à ces oméga-3 de pénétrer dans les membranes cellulaires. Une prise continue est recommandée par exemple chez les personnes présentant un excès de triglycérides pour préserver leur santé cardiovasculaire.

Puis-je donner des oméga-3 à un enfant ?

Il est tout à fait possible de donner nos oméga-3 à vos enfants. Avant 13 ans, nous vous conseillons une demi-cuillère à café par jour.

Pourquoi des oméga-3 liquides plutôt que sous forme de gélules ?

Chez UNAE, nous nous engageons à ne pas utiliser d’ingrédients issus des élevages industriels intensifs. La gélatine de poissons composant ces gélules fait partie de ce type d’ingrédients, que nous avons banni. De plus, l’utilisation de bouteilles permet une conservation optimale et une suppression de l’oxydation. Cela est impossible avec des gélules qui se dégradent beaucoup plus rapidement.

Le goût des oméga-3 liquides n’est-il pas trop fort ?

Nous ajoutons quelques gouttes d’huile essentielle de citron pour un goût frais et citronné. Nos clients sont globalement très satisfaits du goût de ce produit et il est facilement adopté par les enfants.

N’y a-t-il pas un risque d’oxydation de vos oméga-3 lors du transport ?

Il n’est pas nécessaire d’attendre des températures polaires pour passer commande ! Lors de la production de nos oméga-3, nous remplaçons l’oxygène de la bouteille par de l’azote. Il s’agit d’un gaz inerte qui empêche toute oxydation. Nous vous garantissons un indice d’oxydation, aussi appelé indice TOTOX, extrêmement bas.

Dois-je conserver les oméga-3 au réfrigérateur ?

Tant que la bouteille n’est pas ouverte, ce n’est pas nécessaire. Une fois que la bouteille est ouverte, il est recommandé de la stocker au réfrigérateur pour ralentir les phénomènes d’oxydation. Il est recommandé de consommer ensuite le produit dans les deux mois qui suivent.

Puis-je congeler les oméga-3 ?

Nous vous déconseillons de le faire, au risque de voir éclater la bouteille. Les oméga-3 pourraient de plus être endommagés lors de la décongélation.

Avec quels suppléments associer les oméga-3 ?

Nos oméga-3 sont compatibles avec l’ensemble des produits UNAE

Vos oméga-3 sont-ils compatibles avec les médicaments anticoagulants ?

L’EFSA indique que la prise sur le long terme d’EPA et de DHA combinés jusqu’à 5g par jour n’augmente pas le risque de saignements spontanés ou de complications hémorragiques même chez les personnes qui y sont sujettes en raison d’un traitement à base d’anticoagulants ou d’aspirine. Il est donc possible d’associer nos oméga-3 à ces médicaments.

Les oméga-3 de poissons sont-ils bons pour la santé cardiovasculaire ?

Les oméga-3 contribuent à maintenir une pression sanguine normale chez les adultes, ce qui est bénéfique pour la santé cardiovasculaire.

Les oméga-3 de poissons améliorent-ils les fonctions cérébrales ?

Les compléments alimentaires contenant du DHA et de l’EPA contribuent au maintien des fonctions normales du cerveau et d’une vision normale, à condition d’en consommer au moins 250 mg par jour.

COMPTE
PRODUITS
0
'